Méningite à méningocoque (Voyage et Hajj)

La méningite est une grave infection des fines membranes qui enveloppent le cerveau et la moelle épinière. Elle est le plus souvent causée par une infection (bactérienne, virale ou fongique). La méningite à méningocoques est associée à un fort taux de létalité (jusqu’à 50% lorsqu’elle n’est pas traitée) et à une fréquence élevée (supérieure à 10%) des séquelles sévères.

Différentes bactéries peuvent causer une méningite. Neisseria meningitidis est la plus susceptible de provoquer des épidémies importantes. On a recensé 12 sérogroupes de Neisseria meningitidis, dont 6 sont connus pour provoquer des épidémies (A, B, C, W135, X et Y). La répartition géographique et le potentiel épidémique varient d’un sérogroupe à l’autre.

La transmission bactérienne s’opère de personne à personne par des gouttelettes de sécrétions respiratoires ou pharyngées. Un contact étroit et prolongé (baiser, éternuement et toux rapprochée), ou la promiscuité avec une personne infectée (vie en dortoir, mise en commun des couverts ou des verres) favorise la propagation de la maladie. La période d’incubation est en moyenne de quatre jours mais elle peut être comprise entre 2 et 10 jours.

Vaccins possibles contre la méningite (A,C, W135, X et Y): Ménactra, Nimenrix, Menvéo

Source: Organisation mondiale de la Santé