Méningite à méningocoque

L’infection à méningocoque est causée par la bactérie Neisseria meningitidis. Il existe plusieurs variantes de la bactérie, qui sont appelées sérogroupes (A, B, C, Y, W135). Le méningocoque est une bactérie qui se trouve dans les voies respiratoires d’un grand nombre de personnes. L’infection se transmet par contact direct avec les sécrétions du nez ou de la gorge d’une personne infectée.

Le méningocoque peut causer des infections graves telles que la méningite et la méningococcémie.

L’infection se manifeste principalement par de la fièvre, qui peut être accompagnée de céphalée, de nausées, de vomissements et de pétéchies. Des amputations des mains et des pieds sont nécessaires dans de 10 à 15 % des cas d’infection invasive causée par le sérogroupe C. Même si un traitement approprié est administré, le décès peut survenir dans de 10 à 15 % des cas d’infection invasive causée par le sérogroupe C.

Il existe des zones d’endémie ou d’épidémie dans certaines régions du monde (ex. : Afrique sub-saharienne), et les voyageurs prévoyant s’y rendre peuvent bénéficier de la vaccination. Au Québec, on trouve surtout le sérogroupe B (voir vaccin Bexsero ©), et le sérogroupe C, contre lequel il existe un vaccin administré aux enfants dès l’âge de 12 mois.

DIN: 02279924