Diarrhée à ETEC

La diarrhée à ETEC est une des pathologies qui survient le plus fréquemment chez les voyageurs lors d’un séjour à l’étranger. On estime que de 20 à 40 % des voyageurs qui se rendent dans une région tropicale ou subtropicale présenteront au moins 1 épisode de diarrhée. Cette fréquence varie en fonction de plusieurs facteurs, entre autres la destination, la durée du séjour et l’âge. En général, l’épisode dure de 3 à 5 jours et se résout spontanément, mais l’impact sur la qualité de la vie durant le voyage peut être important. La bactérie Escherichia coli entérotoxinogène (ETEC) est l’agent pathogène le plus fréquemment isolé. On le trouve dans de 20 à 40 % des cas de diarrhée des voyageurs. Au moins 40 % des cas demeurent sans cause précise.

La diarrhée du voyageur est en partie évitable par des mesures d’hygiène et des précautions alimentaires. Les épisodes de diarrhée se traitent par réhydratation orale. Dans les cas plus graves, une antibiothérapie empirique contre les agents pathogènes habituellement en cause est généralement efficace. Puisque la protection conférée par le vaccin contre la diarrhée du voyageur est limitée, les voyageurs qui choisiront de recevoir ce vaccin ne devront pas négliger l’application des mesures d’hygiène et des précautions alimentaires.

DIN: 02247208
Source: Agence de la santé publique du Canada