Twinrix®

Le virus de l’hépatite A (VHA) se transmet par contact direct ou indirect avec les selles d’une personne infectée. L’hépatite s’acquiert le plus souvent à la suite d’ingestion d’eau, d’aliments, en particulier les mollusques (ex. : moules, huîtres) crus ou insuffisamment cuits, ou de liquides contaminés par les selles d’une personne infectée. Elle peut également s’acquérir au cours de relations sexuelles. Les personnes asymptomatiques atteintes d’hépatite A peuvent aussi transmettre l’infection.

Il peut s’écouler de 15 à 50 jours (en moyenne 30 jours) entre l’entrée du virus dans l’organisme et le début des symptômes. Chez le jeune enfant, cette infection est souvent asymptomatique, alors que 75 % des adultes infectés auront des symptômes : fièvre, anorexie, céphalée, ictère. Le risque d’avoir une maladie grave augmente avec l’âge. La guérison se fait généralement spontanément. De 0,1 à 0,3 % des cas en meurent.

Les principales mesures de prévention autres que la vaccination sont :

  • le lavage fréquent des mains, notamment avant de manipuler des aliments et après les relations sexuelles;
  • la désinfection des objets souillés de selles;
  • la non-consommation d’aliments et d’eau susceptibles d’être contaminés.

Le VHB se transmet par le sang, le sperme ou les sécrétions vaginales d’une personne infectée. On peut contracter ce virus :

  • pendant une relation sexuelle avec une personne infectée;
  • par un contact à travers la peau avec le sang d’une personne infectée (ex. : piqûre avec une aiguille souillée de sang, partage de seringues, d’aiguilles ou de rasoir);
  • par un contact entre une muqueuse et le sang d’une personne infectée (ex. : éclaboussure de sang dans un oeil, le nez ou la bouche).

Une femme enceinte infectée peut transmettre le virus à son enfant à la naissance.

Les voyageurs devant recevoir des injections ou des produits sanguins dans certains pays en développement peuvent être exposés à ce virus.

Il peut s’écouler de 6 semaines à 6 mois entre l’entrée du virus dans l’organisme et le début des symptômes : fièvre, nausées, vomissements, malaise abdominal, ictère. Chez près de la moitié des personnes atteintes, l’infection passe inaperçue. La plupart des gens guérissent spontanément.

Toutefois, environ 1 adulte sur 10 demeure infecté par le virus pendant une période variable. Les personnes présentant une infection chronique courent le risque de développer une maladie chronique du foie comme la cirrhose.

Les personnes infectées, symptomatiques ou non, sont contagieuses pendant plusieurs semaines. Une fois l’infection disparue, elles ne peuvent plus transmettre la maladie. Par contre, les personnes présentant une infection chronique peuvent transmettre la maladie.

Les principales mesures de prévention autres que la vaccination sont :

  • la pratique de mesures d’hygiène de base, notamment le non-partage des articles personnels (rasoir, brosse à dents) et le lavage des mains quand elles sont souillées de sang;
  • l’adoption d’un comportement sexuel à moindre risque, notamment en réduisant le nombre de partenaires sexuels et en utilisant un condom pendant les rapports sexuels;
  • le non-partage d’aiguilles et de seringues.

DIN: 02230578 (dose adulte)
DIN: 02237548 (dose junior)

Source: Agence de la santé publique du Canada